Septembre 2010: c'est la rentrée !

Bonjour,

Plus de 15 000 visites en cette rentrée de septembre et des Cahiers téléchargés, pour certains, par plus d'un demi-millier de personnes. Les thèmes les plus regardés sont bien sûr les casques Adrian et les casques à pointe, révélant l'intérêt porté à cette période. La Première guerre mondiale reste bien un symbole fort.

Nous continuons donc dans cette voie et nous encourageons les contribuons. Bernard V. a travaillé sur l'organigrame de l'armée allemande en 1870 (celui d'avant la guerre...les connaisseurs auront rappelé que cet organigramme changera de manière radicale entre le début du conflit et sa fin).

Enfin, les réflexiuons sur la tactique continuent avec ce mois la notion de surprise . C'est du connu, me dira-t-on: d'Austerlitz à Overlord, la surprise stratégique et tactique n'est plus une surprise (!). Certes mais les conséquences de la surprise et en particulier le temps qu'elle donne à celui qui a l'initiative sont encore à détailler. Le rythme de planification, même s'il a tendance à se réduire, reste important. Le résultat de la surprise tactique est bien le gain de temps engendré par la réarticulation du dispositif de l'agressé, amplifié souvent par ces délais de planification.

Surpendre l'adversaire pour gagner des délais? C'est-à-dire: pour gagner des délais, il faut surprendre l'adversaire. Et pourquoi pas ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

© Tous droits réservés / All rights reserved Association Terra Culturae N° Préfecture : W7512028 (RNA) - SIRET: 520 043 530 00010

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×