Les cuirassés français

 

La marine française

Les cuirassés

 

Le cuirassé est un type de navire de guerre apparu à partir du milieu du XIXe siècle. Il est une réponse à la vulnérabilité apparue sur les bateaux en bois suite aux améliorations des munitions d’artillerie. Il se caractérise par un blindage important associé à une artillerie principale composée de pièces d'artillerie les plus puissantes du moment. Au début du XXe siècle, apparut une variante des cuirassés, le croiseur de bataille, avec une artillerie et un déplacement à peine inférieurs (voire égaux) à ceux des cuirassés, mais avec un blindage plus léger, et une plus grande vitesse. Les cuirassés les plus modernes de la Seconde Guerre mondiale ont été une synthèse de ces deux types, avant d'être supplantés par les porte-avions d'attaque.

En France, le mot « cuirassé » apparaît vers les années 1860 pour désigner les premiers cuirassés à coque en fer. À partir des années 1890, il désigne les cuirassés désignés a posteriori comme pré-Dreadnought, à la suite de la mise en service du Dreadnought, en 1906: prototype du cuirassé dit monocalibre, le sixième HMS Dreadnought de la Royal Navy eut une telle influence que son nom devint synonyme de ce type de navire qui fut le cuirassé moderne. Son apparition rendit désuets tous les bâtiments existants et, à l'approche de la Première Guerre mondiale, il déclencha une course aux armements navals.

Ainsi, la Marine française connut plusieurs axes de développement de ce type de navire.

Schématiquement, la première génération fut des navires à coque en fer. Des innovations techniques vinrent renforcer cette conception : d'abord une batterie centrale d'artillerie avec des canons secondaires autour protégés dans des barbettes qui sera abandonné au profit de la dispersion de toute l'artillerie en barbettes sur les deux flancs.
Durant cette période, la France développa aussi des versions réduites de cuirassés devant servir dans des stationnements à l'étranger, pour la protection des colonies ainsi que des batteries flottantes de défense côtière.

Les Pré-Dreadnoughts, adoptés à la fin des années 1890, avaient une disposition en losange des pièces d'artillerie.

Juste avant la Première Guerre mondiale le nouveau programme de cuirassés de type Dreadnought fut écourté par l'approche de la guerre.

Dans les années 1930, la France opta pour des cuirassés rapides rivaux à la construction allemande.

 

 

© Tous droits réservés / All rights reserved Association Terra Culturae N° Préfecture : W7512028 (RNA) - SIRET: 520 043 530 00010

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site