Les casques de cuirassiers de la Garde Impériale

Les casques de cuirassiers de la Garde Impériale

C'est un décret du 1er mai 1854 qui donne naissance au régiment de cuirassier de la Garde puis en 1855 d'un deuxième régiment.
Peu avant la guerre contre la Prusse, le deuxième régiment est dissout (1865).
Le casque dont sont dotés les cuirassiers de la Garde est de très belle qualité, il est l'oeuvre du fournisseur DELACHAUSEE.
La bombe, la visière et le couvre nuque sont en acier. Le bandeau particulier à la Garde est en cuivre.
Les jugulaires sont du modèle 1858. Le cimier et le porte aigrette sont eux aussi d'un modèle particulier à la Garde. La houppette est de crin écarlate.
La crinière: Pour la Ligne, le crin est fixé sur un petite semelle en cuir prise dans une enveloppe de basane de +/- 10 cm et munie d’un fil de fer torsadé se terminant par une boucle dans laquelle passe la tige filetée du marmouset. Le cimier est recouvert par une plaque en laiton simulant une tresse sur toute la longueur et la crinière décrite n’en sort qu’à la base. Pour la Garde, la crinière est montée sur une semelle en cuir (type 3è République) et recouvre le cimier sur toute sa longueur (Voir photo du site) La semelle se termine par un cercle percé dans le cuir (+/- 5 cm de diamètre) et dans lequel passe la tige filetée du marmouset. C’est ce qui permet de détecter une crinière 3è République « reconditionnée II Empire»..

.

(non disponible)

 

 

© Tous droits réservés / All rights reserved Association Terra Culturae N° Préfecture : W7512028 (RNA) - SIRET: 520 043 530 00010

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×